06 45 92 61 35

Trouve les clés pour une vie plus libre et plus sereine, en savoir plus

Mes inspirations : Thomas d’Ansembourg

A l’occasion de la sortie de l’épisode 30 aujourd’hui sur ma chaîne YouTube, j’ai voulu te parler de quelqu’un que j’aime beaucoup encore écouter car je le trouve très inspirant ! Une fois n’est pas coutume, il s’agit d’un homme ! De Thomas d’Ansembourg ! L’auteur du livre génial « Cessez d’être gentil, soyez vrai ! » Même si j’aime mettre en avant les femmes, et qu’elles sont nombreuses à m’avoir inspirée, il y a aussi des hommes qui m’ont beaucoup appris ! Et il a une qualité extraordinaire : il est belge, comme moi !

Qui est-il? En quelques mots….

Thomas d’Ansembourg a commencé sa carrière comme avocat, ce qui lui a permis de rencontrer et d’observer la nature humaine en souffrance. A cette période il s’est beaucoup investi pour aider les jeunes qui trainaient dans les rues…  Puis il s’est formé auprès de Marshall Rosenberg à la communication non violente et ça a été le début de sa deuxième vie !

Son livre « Cessez d’être gentil, soyez vrai ! » a été publié en 2001, et depuis son auteur n’a cessé de donner des conférences et des interviews pour diffuser au plus grand nombre sa philosophie de vie en jouant avec les mots de façon très fine et intelligente ! C’est un excellent orateur avec beaucoup d’humour ! Il propose une tout autre vision du monde, des interactions entre les êtres humains, des réponses à ses besoins, des gestions des conflits (intérieurs ou avec les autres…) Voici quelques pistes de réflexion que j’ai gardées et que j’applique dans ma vie !

Cesse d’être gentil.le et sois vrai.e…

L'opinion des autres, coaching Alès

 Thomas dans sa philosophie de vie nous invite à arrêter de se conformer à notre éducation, aux exigences sociales de la société pour être plus connecté.e à soi, à ses besoins, à son intuition. Il n’incite pas du tout à la rébellion totale contre tout et tout le monde ! Au contraire ! Il s’agit plutôt d’écouter son besoin, et de l’exprimer à l’autre pour l’aider à nous comprendre, comprendre notre point de vue, notre comportement. Il explique très bien que si tu ne réponds pas à ton besoin, pour être gentil.le, poli.e, être accepté.e, tu viens créer en toi un léger disfonctionnement, qui rajouté à tous les autres peuvent créer une grenade de colère et qui peut éclater à tout moment de façon très disproportionnée ! Exprimer ses besoins à l’autre permet de ne pas mettre la cocotte-minute sous pression ! Et permet donc de garder des relations apaisées avec l’autre, quel que soit la nature de cette relation.

 

Une affaire d’éducation parentale et sociétale

Tous ces dysfonctionnements prendraient leur origine dans notre enfance et notre éducation. Thomas ne blâme pas les parents qu’il défend en disant que tout le monde fait toujours du mieux qu’il peut avec ce qui lui ait donné, et que la plupart du temps les parents ont de bonnes intentions envers leurs enfants. Je cite un exemple qu’il donne : quand un parent félicite très souvent un enfant quand il est sage et qui a des bonnes notes, l’enfant va comprendre que c’est ça qu’on attend de lui, que son parent est content et l’aime quand il agit comme ça. Et si ce même parent le gronde quand il joue un peu trop fort ou qu’il se met en colère ou qu’il pleure, l’enfant va comprendre que non seulement il ne peut pas s’exprimer de façon bruyante, mais qu’il ne peut pas exprimer toutes les émotions, alors que toute la palette des émotions existe ! Mais il va aussi comprendre inconsciemment autre chose : mon parent m’aime si je suis sage et que je fais marcher mon cerveau, et non pas quand je laisse parler mon cœur ! Et ça, ça va nous poursuivre toute notre vie d’adulte ! L’amour est conditionné, et le cérébral, l’intellectuel est valorisé par rapport à l’intuition et l’expression de toutes les émotions (surtout les négatives !). L’intention du parent est pure puisqu’il veut simplement que son enfant réussisse à intégrer les codes de la société dans laquelle il va vivre et ne pas être rejeté ! Mais, inconsciemment bien sûr, il attend aussi de l’enfant qu’il le rassure en obéissant et en se conformant…

 

Faire la paix

Sans pour autant rejeter toutes nos éducations, on peut commencer par reconnaitre que nos parents eux-mêmes sont des enfants qui ont vécu ces formes d’éducation, et qu’ils ont fait de leur mieux ! Accordons-leur le droit à l’imperfection, comme à tous les êtres humains !

Quant à nous qui sommes des adultes aujourd’hui, et peut-être parents, commençons par prendre du temps pour soi ! Du temps pour nous écouter ! Du temps pour écouter nos besoins ! Sortons du « faire-faire-faire » pour apprendre à « être » ! Apprenons à exprimer nos émotions et nos besoins, à soi-même d’abord, puis aux autres ! Accordons-nous le droit à l’erreur et le droit de recommencer, de réessayer.

L'opinion des autres, coaching Alès

Communiquer ses besoins à l’autre

Pour communiquer sereinement avec l’autre, il s’agit de dire les choses le plus simplement possible.  Ne pas juste dire « non ! », ou de se mettre en colère ou de râler, mais d’exprimer et expliquer son besoin et d’être précis.e pour donner à l’autre toutes les indications sur ce qu’on souhaite, et ne pas le ou la laisser galérer à deviner ! Prendre la responsabilité de ses émotions et de ses besoins et ne pas la confier à l’autre… Je t’en ai déjà parlé non ?! Et pour combler les besoins qui nécessitent l’intervention d’un autre être humain, en plus d’être précis sur sa demande, il est bon de s’assurer que l’autre est d’accord !

Une communication bienveillante dans sa vie pro et perso…

Déposer notre masque de la bienséance, pour se montrer tel que nous sommes, pour s’impliquer dans des relations qui ne sont pas que des façades, est tout à fait possible tant dans la sphère privée que professionnelle… Il suffit quelque fois de peu de choses, bien que difficiles ! Mettre son égo de côté, ne pas toujours essayer d’avoir raison, sont de bonnes bases pour commencer à s’ouvrir à la différence de l’autre avec respect. Prendre le temps d’écouter le point de vue de la personne que nous avons en face, au lieu de lui opposer immédiatement sa propre opinion ou façon de voir les choses. Au lieu de se mettre en contradiction, ne serait-il pas intéressant d’adopter une attitude empathique envers l’autre et tenter de voir comment les différences peuvent venir nous nourrir, nous enrichir… On peut tout à fait ensuite exprimer notre propre besoin, pour ensuite trouver des compromis qui conviendront à tout le monde ! Et la paix remplacera la colère, la rancœur… Nous sommes ensemble au lieu d’être divisés.

Se reconnecter à soi

Thomas d’Ansembourg explique avec beaucoup d’humour et de talent qu’à force que la société et notre éducation nous dictent notre conduite, nous nous retrouvons piégés dans des « enfer-mements ». Mais on peut en sortir en écoutant notre corps et notre boussole interne, nos émotions, parce que ça s’apprend, au même titre que le code de la route et les maths ! Il suffit d’y consacrer du temps et de l’énergie, comme pour tous les apprentissages. Nous en sommes les premiers bénéficiaires, mais les autres aussi profiteront de notre changement d’attitude qui deviendra plus calme, car plus alignée… Mettre de la conscience sur ce qui nous enferme, ce qui nous piège est la première étape, puisque tant qu’on a n’a pas conscience on ne peut pas agir ! Et on choisit d’agir sur soi, la seule personne qu’on peut changer ! Sans oublier que le changement ne sera pas confortable, et en acceptant que cela va prendre du temps de changer sa façon de penser pour faire autrement, pour se remettre en question… C’est un travail de discernement ! Et de choix puisqu’une fois qu’on a remis en question nos comportements qui nous enferment, on peut choisir consciemment comment on veut agir !

Trouver une solution…

L'opinion des autres, coaching Alès

Changer sa façon de faire, si on prend conscience que notre comportement ou nos pensées nous enferme, c’est commencer à proposer un autre schéma de fonctionnement. C’est sortir de ses schémas anciens qui nous amènent inlassablement au même résultat ! C’est amorcer une solution au lieu d’entretenir éternellement le même problème, le même cercle vicieux, les mêmes schémas enfermant! Si je change, je modifie l’énergie que j’insuffle dans une relation, quel que soit sa nature, et cela vient l’impacter, sans avoir besoin de le ou la changer l’autre (qu’on ne peut d’ailleurs pas changer !)

 

Savoir à quoi on dit « oui », quand on dit « non »!

Il existe en chacun de nous des trésors qui méritent d’être vus, exprimés… En osant exprimer tes besoins, tes envies, tes valeurs, tu exprimes qui tu es ! Tu oses faire profiter les autres de qui tu es ! Je te le répète : « dire non, c’est dire oui » ! L’important est d’identifier à quoi on dit « oui » quand on dit « non » ! Cela aide l’autre à accepter son « non », quand on a su l’exprimer, et ça aide à comprendre ce qu’il y a derrière le « non » de l’autre, quand il a su l’exprimer ! Cela créé du « nous » !

En tant qu’humains, nous sommes des êtres infinis qui ont besoin de nourrir notre inspiration créatrice pour nous connecter avec l’infini par les arts, la méditation, la contemplation… Sinon, nous nourrissons la petitesse du «je / veux / moi » de la frustration, de l’amertume, du cynisme…

Les enseignements de Thomas d’Ansembourg sont tellement riches que je pourrais en faire plusieurs articles ! Je t’invite vraiment à le découvrir ! Il y a ses livres, mais aussi de nombreuses vidéos dans lesquelles tu pourras apprécier ses dons d’orateur !

Tu souhaites laisser un avis sur l’article :

5 1 vote
Évaluation article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Comment prendre soin de toi avec le coaching

 

Crédit image

  1. Image de <a href= »https://fr.freepik.com/vecteurs-libre/illustration-mignonne-vibrations-positives_40482989.htm#fromView=search&page=1&position=42&uuid=584dce84-0f70-47d1-b506-77186ccbb673″>Freepik</a>
  2. Image de <a href= »https://fr.freepik.com/vecteurs-libre/illustration-haute-estime-soi-femme-feuilles_10781893.htm#fromView=search&page=1&position=49&uuid=584dce84-0f70-47d1-b506-77186ccbb673″>Freepik</a>
  3. <a href= »https://fr.freepik.com/vecteurs-libre/famille-apprecier-temps-ensemble_7915260.htm#fromView=search&page=1&position=6&uuid=bc14e71e-12ef-4a88-832a-c93c8d62b83f »>Image de pikisuperstar</a> sur Freepik

 

Vivre en conscience

Découvrir le coaching

Remplis le formulaire de rappel ou contacte-moi directement !

Par Email :

contact@liberteserenitecoaching.fr

Par téléphone :

06 45 92 61 35

Demande de rappel en quelques clics !

Accord de confidentialité

Réservation et paiement en ligne

Réserves ta séance

Comment faire ?

  • 1

    Sélectionne la date souhaitée (celle du 1ᵉʳ rendez-vous pour les packs)

  • 2

    Complète les informations

  • 3

    Payes en ligne

  • 4

    Reçois ton lien pour la visioconférence ou ton rendez-vous en direct 48h avant le rendez-vous

Séance individuelle et personnalisée en visio ou en présentiel, cabinet de coaching à Alès

Paiement CB Sécurisé