06 45 92 61 35

Trouve les clés pour une vie plus libre et plus sereine, en savoir plus

Le burn-out ou l’épuisement extrême : tout donner ou abandonner

23 février 2024

Je vais peut-être t’étonner, mais le burn-out n’est pas causé par une surcharge de travail ! Il n’est pas non plus le résultat d’un déséquilibre que tu pourrais avoir entre ta vie perso et pro… Il est plutôt le résultat de l’émotion qui accompagne ton « pourquoi » tu travailles !

Mon expérience du burn-out

J’ai moi-même connu cette épreuve il y a une dizaine d’années, et j’ai envie de te faire profiter des leçons que j’ai apprise lors de ce moment difficile… Actuellement, avec le recul, je vois cette période comme un reset, une page blanche sur laquelle j’ai pu écrire ce que j’avais envie d’écrire pour mon avenir… Je n’ai pas fait la révolution dans ma vie à ce moment-là, en revanche j’ai appris que j’avais des limites que je pouvais faire respecter, et qu’il était important de prendre soin de moi… Et, en changeant mon regard sur les raisons pour lesquelles je travaillais, j’ai jeté les premières bases de ma nouvelle vie, de mon futur moi !

 

Ma souffrance, mon inspiration et ma force!

Aujourd’hui, ce qui m’anime, ce qui m’inspire c’est de pouvoir aider les femmes en burn-out. Trop d’entre elles en arrivent à cet état de fatigue extrême parce qu’elles donnent sans compter aux autres sans se préoccuper d’elles-mêmes. Sans s’en rendre compte, il y a souvent derrière un désamour d’elle-même, un manque de confiance, une méconnaissance de leurs limites physiologiques et psychologiques… Et c’est exactement pour ces raisons que j’ai créé ce blog ! Je souhaite te proposer de prendre un temps pour toi et que tu apprennes petit à petit comment tu fonctionnes, ce qui te correspond et ce que tu veux pour toi ! Mon rêve c’est de te permettre de rêver et d’oser faire de tes rêves ta réalité !

 

L'opinion des autres, coaching Alès

Deux comportements qui mènent au burn-out…

Souvent nous nous sentons obligé.e.s de donner beaucoup aux autres, de donner de son temps, de son énergie, surtout dans le milieu professionnel. Dans notre société judéo-chrétienne, il est bien plus valorisé de penser aux autres plutôt qu’à soi ! Mais jusqu’où ? Où est ma limite ? Est-ce je donne aux autres par envie ou par obligation ? Le plus souvent on agit, on consacre aux autres sans trop se poser de questions ! On est tellement happé.e.s par la spirale du quotidien ! Parce qu’à la pression du travail se rajoute évidement nos obligations familiales, bien que souvent s’occuper de notre famille nous semble moins épuisant, moins lourd… Il n’empêche que cela nous demande quand même de l’énergie ! Et il arrive qu’on finisse en épuisement extrême, tant physiquement que psychologiquement… Quand la goutte d’eau qui fait déborder notre vase est liée au travail, on parle de burn-out. Et là ça peut aller très vite ! D’une situation stressante et fatigante nerveusement, on passe à une situation où l’on ne contrôle plus rien : on est vidé.e de notre énergie, de notre confiance, de nos envies… On se sent vide, épuisé.e, sans savoir ce qu’on veut, ni même qui on est… On passe d’un état de très grand stress à un état de « coquille vide » !

Or comme je l’ai mentionné dans l’introduction, cette rupture n’est pas liée à la quantité de travail, ni à tes conditions de travail comme on le pense souvent… J’en veux pour preuve : certaines personnes travaillent 12h par jour et sont en pleine forme avec un excellent moral, alors que d’autres sont en épuisement extrême alors qu’ils travaillent moins de 7h par jour. La vraie différence vient de la nature de l’énergie qu’on met dans notre travail ! Est-ce que notre travail a un sens pour nous ? Est-ce qu’il nous épanouit ? Ou au contraire est-ce qu’on subit ? On peut voir notre travail de différentes manières… Nos pensées créent nos émotions et donc nos actions ! 

 

Abandonner ou tout donner…

Quand on s’est fixé des objectifs ou qu’on a déterminé nos rêves, ou face à notre travail, il y a plusieurs attitudes qu’on peut avoir…

Tout d’abord il y a ceux qui abandonnent. Leur chemin est fait de démarrages et d’arrêts, de bonnes intentions et de beaucoup d’excuses, de procrastination. Mais sans s’en rendre compte, chaque démarrage et chaque stop demande de l’énergie. Souvent ces personnes doutent, écoutent leurs peurs, réfléchissent, pèsent le pour et le contre, remettent en question leurs décisions… Elles n’auront pas l’impression d’abandonner, elles se diront plutôt qu’elles sont à l’arrêt pour telle ou telle raison… Ou souvent elles se sentent épuisées… Or elles ne se rendent pas compte que ce sont leurs doutes envoyés par le cerveau qui les a épuisées ! Alors on entend des phrases comme « J’ai besoin d’une pause, d’un break, c’est trop stressant, c’est trop dur, c’est trop compliqué. » Il y a beaucoup de personnes comme ça qui vous parle de tous les changements qu’elles vont accomplir dans leur vie, mais on ne voit rien venir ! Elles abandonnent avant, pendant le process du changement en question, et n’atteignent pas le but. Il s’agit souvent de personnes qui tolèrent mal d’inconfort, et qui ont tendance à tamponner leurs émotions négatives.

Ensuite, il y a ceux qui travaillent énormément, jusqu’à l’épuisement, alors qu’ils ne sont pas très productifs. Ce n’est souvent pas du travail qui est à haute valeur ajoutée… Car souvent ils sont dans un état d’esprit de peur, de négativité, et peu abondant… On la reconnait parce qu’ils travaillent beaucoup d’heures, ils ne parlent que de leur travail, sont toujours pressés et stressés, et passent à côté de choses essentielles. Mais ce n’est pas tant la qualité de leur travail qui les caractérisent, mais plutôt le nombre de pensées négatives qui leur provoque du stress, de l’épuisement nerveux et pour finir le burn-out. Ils ont toujours l’impression que s’ils font ceci ou cela, ça ira mieux et que leur stress diminuera. Or celui-ci n’est pas provoqué par leur job, mais par leur cerveau et leurs pensées ! Là aussi on peut observer beaucoup de tampons émotionnels, notamment avec l’alcool et la nourriture pour compenser leur stress.

 

Mais alors… Que faire?

Si ces deux attitudes : abandonner ou s’épuiser, ne sont pas la bonne attitude à avoir, quelle est-elle ?

Je rejoins Brooke Castillo, pour dire que la solution est d’avoir des objectifs précis, et d’avancer vers eux, tout en étant en conscience de ce que tu penses, ressens et agis. Si tu penses à ton objectif, quel est ton pourquoi ? Est-il assez fort pour être un bon moteur? Ou est-il insuffisant ? Est-ce que je le fais parce que je dois ? Est-ce que je le fais parce que j’en ai envie ? Est-ce que je le fais pour moi ? Pour les autres ? Sois très honnête avec toi-même… C’est la moindre des choses de se sentir digne d’avoir la vérité !

En conclusion :

Aujourd’hui, alors que je suis sortie de la spirale du burn-out, je me fixe des objectifs (qu’ils soient pro ou perso) qui respectent mes limites, mais qui me tirent vers le haut. Je me fixe des buts ambitieux qui ont pour origine l’amour que je me porte, la confiance que j’ai en moi… Et je m’accorde le droit de me tromper, d’échouer, de tâtonner parfois… Il n’y a pas d’urgence d’arriver à la fin du voyage de ma vie ! L’importance pour moi, maintenant, c’est d’être là pour moi, pour me pousser en avant sur mon chemin. Et mon pourquoi est fort ! Je sais consciemment pourquoi je fais les choses ! Je veux m’épater moi-même en accomplissant des choses auxquelles je n’aurai même pas osé rêver avant. Je veux être un exemple que tout est possible, du moment où on le décide, et toujours dans le respect de mes valeurs. Pour moi. Pour mes filles. Pour le monde. Parce que si moi je peux le faire, tu peux le faire !!!

Tu souhaites laisser un avis sur l’article :

5 2 votes
Évaluation article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

 

Crédits image :

  1. <a href= »https://fr.freepik.com/vecteurs-libre/design-plat-dessine-main-illustration-personnes-submergees_24497191.htm#fromView=search&page=1&position=27&uuid=69325f4e-2e0f-45c1-8ffb-2d57f4775210″>Image de freepik</a>
  2. <a href= »https://fr.freepik.com/vecteurs-libre/illustration-du-concept-support_133262780.htm#fromView=search&page=1&position=8&uuid=112b3c30-097c-4912-85fa-1adbdf030d0f »>Image de storyset sur Freepik</a>
  3. <a href= »https://fr.freepik.com/vecteurs-libre/illustration-du-concept-support_133262780.htm#fromView=search&page=1&position=8&uuid=112b3c30-097c-4912-85fa-1adbdf030d0f »>Image de storyset sur Freepik</a>

Comment prendre soin de toi avec le coaching

Vivre en conscience

Découvrir le coaching

Remplis le formulaire de rappel ou contacte-moi directement !

Par Email :

contact@liberteserenitecoaching.fr

Par téléphone :

06 45 92 61 35

Demande de rappel en quelques clics !

Accord de confidentialité

Réservation et paiement en ligne

Réserves ta séance

Comment faire ?

  • 1

    Sélectionne la date souhaitée (celle du 1ᵉʳ rendez-vous pour les packs)

  • 2

    Complète les informations

  • 3

    Payes en ligne

  • 4

    Reçois ton lien pour la visioconférence ou ton rendez-vous en direct 48h avant le rendez-vous

Séance individuelle et personnalisée en visio ou en présentiel, cabinet de coaching à Alès

Paiement CB Sécurisé